Jeudi 24 Avril 2014
Rédigé par Kozi Pastakia. Modifié le 14 Novembre 2014

Vincent Leibovitz, la figure du beatmaking français


Vincent Leibovitz, connu dans le monde de la musique sous le pseudonyme «Chomsk'», est l’une des figures de la nouvelle vague du beatmaking français. Depuis 2010 il possède son propre label, qu'il a installé dans le 9e arrondissement.


En 2010 Vincent Leibovitz crée son propre label, «Nowadays Records» ©Loic Ougier
En 2010 Vincent Leibovitz crée son propre label, «Nowadays Records» ©Loic Ougier
«J’ai toujours été dans la musique, j’ai de la famille dedans, et j’ai commencé professionnellement à la SAE (une école audiovisuelle de Paris)», indique Vincent Leibovitz au site News Lighters. Son père, Fréderic Leibovitz, est le fondateur et l’actuel dirigeant du label de musique Cezame. Quant à la SAE Institute Paris, c’est sur ses bancs que Vincent Leibovitz a rencontré Mr Gib et Blanka, deux de ses compères du collectif La Fine Equipe.

Les quatre beatmakers français (Chomsk, Blanka, Mr Gib et oOgo) qui le composent travaillent ensemble depuis près de 10 ans. Ils sont tous musiciens et ingénieurs du son. Ils produisent, enregistrent, mixent des sons et masterisent les albums d’artistes tels que Wax Tailor, Onra ou Yann Kesz.



Des inspirations américaines

«Nous sommes clairement électro hip-hop, après il n'y a pas vraiment de nom spécifique à ce que l'on fait, ça dépend vraiment de nos influences», explique Vincent Leibovitz. Les producteurs français puisent leur inspirations dans le hip-hop américain et des artistes comme Cypress Hill ou A Tribe Called Quest.

C'est en 2008 que La Fine Equipe sort son premier album instrumental La Boulangerie  en partenariat avec Radio Nova. Un album qui reprend des samples soul, jazz, rock et reggae s'inspirant du style de Jay Dilla, un beatmaker américain mort en 2006. «C’est l'un des premiers qui poussait le beatmaking encore plus loin, pour nous c’est une vraie influence. Quand j’ai écouté Jaylib, l’album que Jay Dilla a produit avec Madlib, je me suis dit que c’était ce que je voulais faire», précise Vincent.

Le nom «La Boulangerie» serait d’ailleurs un hommage à l’album Donuts  de Jay Dilla.


Changement d'air

En 2010, Vincent Leibovitz crée son propre label qu'il nomme Nowadays Record s  et décide d'installer dans le 9e. Avec ce label, il produit des artistes tels que La Fine Equipe, Fakear, Yann Kesz, Buddy Sativa ou Hoosky, ce dernier est d'ailleurs un projet annexe de Chomsk et oOgo.

Après avoir produit les albums La Boulangerie, La Boulangerie 2 et Fantastic Planet, la Fine Equipe a fait son retour en 2013 avec un album plus sombre que leurs productions habituelles.

Le clip éponyme Gremlins illustre la noirceur de cet opus.


Infos pratiques:

 

Nowadays Records
7, rue Geoffroy Marie
Métro 8 et 9 Grands Boulevards


 



Vous aimerez aussi
< >


1.Posté par vincent leibovitz le 25/04/2014 10:18
Je suis très étonné de voir cet article publié sans avoir donné mon accord ! Cela ne me semble pas très professionnel...

2.Posté par vincent leibovitz le 25/04/2014 11:27
toutefois merci pour l intérêt porté a notre travail .

3.Posté par Kozi Pastakia le 30/04/2014 13:01
Bonjour Vincent,

Je pensais vous avoir informé que je travaillais sur un article pour le "Daily Neuvième" concernant votre travail et votre personne lors de notre entretien téléphonique. Mais je n'ai sans doute pas été assez précis.

Merci pour votre message.

Cordialement,
Kozi Pastakia

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre