Mercredi 21 Septembre 2011
Rédigé par Emmanuelle Cohendet. Modifié le 3 Mars 2015

Sophie Jera entre au conseil d'arrondissement


Elle remplace l'élue d'opposition Claire Gibault qui, se consacrant désormais à plein temps à son métier de chef d'orchestre, a préféré démissionner.


Sophie Jera, nouvelle conseillère d'opposition, entre Delphine Bürkli et Jean-Jacques Poupart.
Sophie Jera, nouvelle conseillère d'opposition, entre Delphine Bürkli et Jean-Jacques Poupart.
C'est entre Delphine Bürkli et Jean-Jacques Poupart, ses collègues de l'opposition, que Sophie Jera a siégé pour la première fois au conseil d'arrondissement, ce lundi 19 septembre.

"Rendre service"
Cette "Parisienne de toujours", mariée et mère de "deux grands enfants", a choisi de s'intaller dans le 9e en 2005, attirée par un arrondissement notamment "très intéressant pour l'art" (elle pratique la sculpture et la gravure). Le but de Sophie Jera, qui a cessé son activité de chirurgien-dentiste, est, en rejoignant le conseil d'arrondissement, "de rendre service".

Membre de l'UMP, elle était sur la liste de Delphine Bürkli lors des dernières municipales, derrière Claire Gibault.  Elle succède donc logiquement à cette dernière après sa démission.

Par ailleurs membre fondateur de l'association Essentielles (consacrée au soutien des femmes atteintes de cancer du sein), Sophie Jera est aujourd'hui secrétaire générale de l'association Les impatientes   qui poursuit la même mission via son site internet.

Saluant son arrivée, Delphine Bürkli a également tenu à rendre hommage au travail réalisé par Claire Gibault au sein du conseil d'arrondissement, et à son choix de démissionner : "Son temps plein de chef d'orchestre l'amenant à beaucoup voyager dans le monde, elle a estimé qu'elle n'aurait plus assez de temps à consacrer à l'arrondissement, sans pour autant s'en désintéresser." 



Vous aimerez aussi
< >

Samedi 17 Mars 2018 - 18:21 Les jeunes du FN prêts au rassemblement



1.Posté par Julien le 22/09/2011 09:16
Ah enfin ! Heureusement que Philippe Torreton avait donné l'exemple. Roger Auque et Claire Gibault ne connaissaient rien à l'arrondissement (leurs "têtes d'affiches" n'ayant pas aidé la liste UMP à obtenir un bon score, ce qui était hautement prévisible), c'est donc une très bonne nouvelle.

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre