Mardi 13 Février 2018
Rédigé par Héloïse Linossier. Modifié le 20 Février 2018

Quelle fleur offrir à la Saint-Valentin ?


La Saint-Valentin arrive à grands pas et vous n’avez encore aucune idée des fleurs à offrir à votre moitié. Les fleuristes du 9e arrondissement vous accompagnent dans votre choix.


En 2017, les vacances scolaires avaient perturbé cette période phare de revenus pour les fleuristes. Cette année, tout semble parfait pour un 14 février très profitable.  ©Héloïse Linossier/D9
En 2017, les vacances scolaires avaient perturbé cette période phare de revenus pour les fleuristes. Cette année, tout semble parfait pour un 14 février très profitable. ©Héloïse Linossier/D9

Pas de Saint-Valentin sans fleurs… La tradition est vieille d’environ 1800 ans, et semble bien partie pour perdurer. Le 14 février de l’an 296 à Rome, le prête catholique Valentin s’apprête à être exécuté. Avant de mourir, il fait parvenir à la fille de son geôlier, avec qui il s’est lié d’amitié, des feuilles en forme de cœur. L’histoire du Saint est née à cette époque et a fondé la fête de la Saint-Valentin que nous connaissons, célébrée déjà dans la Rome antique. Passé cette mythologie, reste la question épineuse de la variété à offrir. Deux fleuristes du 9e arrondissement, Fatema de La garde champêtre, rue des Martyrs, et Anaïs des Fleurs d'Aline, rue Notre Dame de Lorette conseillent chaque année les clients du quartier.

La rose : éternelle reine de la Saint-Valentin

Les deux fleuristes sont unanimes : la rose reste la reine emblématique de la fête. Symbole éternel de l'amour, elle sera quasiment de tous les bouquets cette année, et se déclinera en de multiples formes et couleurs. La teinte rose pour la tendresse, la douceur, et l’amitié. Attention au jaune qui évoque l'infidélité et pourrait en vexer certain.e.s, « sauf si la fleur est noyée dans un bouquet avec d'autres couleurs » précise Fatema. La rose rouge, quant à elle, célèbre bien sûr l'amour passionnel porté par le jour de la Saint-Valentin. Elle risque donc de conserver sa place de grande première dans les bouquets de mercredi.  

« En plus de la rose, les fleurs rouges en général auront beaucoup de succès » affirme Anaïs. Des fleurs de saison, comme elle les précise : « L’anémone et la renoncule sont vraiment les fleurs du moment ». Et pour des roses plus modernes, privilégiez les blanches, qui séduisent par leur aspect épuré.  

Les roses rouges restent le produit phare des fleuristes pour la Saint-Valentin. ©Héloïse Linossier/D9
Les roses rouges restent le produit phare des fleuristes pour la Saint-Valentin. ©Héloïse Linossier/D9

Choisir un fleuriste qui vous ressemble

L'important est également de choisir le fleuriste en fonction de ses besoins. Car la vision du bouquet moderne est aussi variée qu’il existe d’artisans des fleurs. Aux Fleurs d'Aline, la modernité, c'est l'exotisme. « Grandes feuilles de monstera, de rônier, à associer à l’amaryllis », suggère Anaïs tout en s’appliquant à constituer un bouquet. L'important est de créer des lignes graphiques, symboles du design.  

Au Garde Champêtre, où les fleurs côtoient des antiquités issues de brocante, la tendance est au rustique. Les roses se marient à la fleurette, offrant des motifs champêtres. La grande nouveauté de cette année est la rose séchée : pour l'esthétisme bien sûr, mais aussi « parce qu'elle dure plus longtemps » explique Fatema.  

« En réalité, cela dépend de la personne » conclut Fatema. Le choix devrait avant tout se fixer au goût de chacun. Et si vous n’avez aucune idée, le plus simple reste encore de demander, et de faire le plaisir des fleuristes. En attendant d’accueillir et de conseiller les clients, Fatema et Anaïs s’affairent encore à la préparation des derniers bouquets pour faire certainement des heureux ce mercredi.  

Héloïse Linossier
 



Nouveau commentaire :







La playlist de septembre