Mercredi 8 Novembre 2017
Rédigé par Arthur Gasqueres. Modifié le 28 Novembre 2017

On a testé : se faire coiffer par les élèves de l'ISEC


Dans un coin du 9ème arrondissement se trouve le salon de coiffure-école de l'ISEC, qui vous propose de vous faire coiffer par ses élèves. Faut-il avoir peur de laisser l'entretien de ses cheveux aux mains de jeunes encore en formation ? On a testé pour vous !


Le salon ouvre ses portes en semaine à 9h30 et 13h30 sans rendez-vous. © ISEC
Le salon ouvre ses portes en semaine à 9h30 et 13h30 sans rendez-vous. © ISEC

Dur de ne pas remarquer l'ISEC en passant dans la rue de Trévise : quand on arrive à 13h30, l'heure d'une des deux sessions de coiffure quotidiennes, la queue s'allonge déjà sur le trottoir. Un public de tous âges vient ici se faire coiffer par les élèves de l'école, et je rejoins la douzaine de client·e·s qui patiente.

Quand les portes s'ouvrent, nous rentrons dans un salon de coiffure complet, avec le même matériel que chez des professionnel·le·s. Les enseignantes nous répartissent auprès des jeunes coiffeurs et coiffeuses, et mes longs cheveux abimés et moi sommes dirigés vers Hanqi et Sarah, toutes les deux en première année du CAP Coiffure. C'est une formation en deux ans qui forme au travail en salon de coiffure. Cette base peut être complétée à l'ISEC par un Brevet Professionnel en alternance, deux années supplémentaires pour apprendre aux élèves à notamment maîtriser la chimie des produits et à gérer leur propre salon. «Après, on peut même travailler en studio plutôt qu'en salon», explique Sarah. Une carrière dans la mode, la publicité ou les spectacles, entre autres, qui fait rêver bon nombre d'élèves : «Une majorité veut faire studio, mais c'est difficile d'y rentrer. Et il faut passer en salon avant», tempère Isabelle Cottenceau, une professeure à l'ISEC qui a elle-même travaillé en studio par le passé.

Une partie de l'équipe enseignante de l'ISEC, à plein temps à l'école après des années en salon ou en studio. © Arthur Gasqueres / D9
Une partie de l'équipe enseignante de l'ISEC, à plein temps à l'école après des années en salon ou en studio. © Arthur Gasqueres / D9

Mais revenons à nos cheveux : faut-il avoir craindre de faire entretenir sa coiffure par des jeunes élèves avec peu d'expérience ? Pas d'inquiétude, tout se fait sous l’œil attentif de l'équipe enseignante. Tandis que je me fais couvrir les cheveux de cellophane pour un effet couleur, je vois ma voisine passer de cheveux bruns mi-longs à un élégant carré blond, et mon voisin changer de visage sous l'effet d'une coupe courte dans l'air du temps. Les professeurs passent d'une table à l'autre, conseillent les apprentis, préparent les produits. «C'est mieux que sur les têtes malléables, là on apprend en vrai», confie Sarah. Et le bénéfice est double, puisque les tarifs sont revus à la baisse pour le public : comptez 6€ pour une simple coupe courte, et au plus cher, 42€ pour une ambitieuse double coloration complète sur cheveux longs.


Le temps de couper, on ne déroge pas aux habituelles discussions de salon de coiffure. Clara, étudiante en deuxième année du CAP et ciseaux en mains, raconte sa motivation : «Déjà toute petite, j'aimais bien la coiffure. J'accompagnais ma mère au salon... Quand on voit sa mère se faire coiffer, ça donne envie.» Une envie partagée entre les élèves, qui mentionnent pour la plupart un rêve qui date de leur enfance.

Quelques heures passent, et après être passé entre les mains adroites des élèves, je ressors finalement avec les cheveux plus entretenus que jamais. Autour de moi, les autres clients et clientes repartent également le sourire aux lèvres. Bilan : testé et approuvé !


Ecole de coiffure ISEC :
  • Salon ouvert du 19 septembre à juin durant les périodes scolaires.
  •  Séances à 9h30 ou 13h30 sans prise de rendez-vous préalable.
  •  Ligne téléphonique du salon : 01 47 70 84 82
 
Arthur Gasqueres



Vous aimerez aussi
< >

Mardi 19 Décembre 2017 - 16:03 Les maisons de poupées, pas si démodées !

Lundi 20 Novembre 2017 - 13:20 Grisaille sur l’immobilier du 9e



1.Posté par experienced phoenix water damage le 30/11/2017 09:46
Outstanding post! I really like the information that you have shared with us. Keep doing the great work up.

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre