Mercredi 22 Novembre 2017
Rédigé par Le Daily Neuvième. Modifié le 23 Novembre 2017

Objectif Paris Propre : les uritrottoirs débarquent à Pigalle


Dans le cadre de sa politique visant à rendre les rues plus propres, la mairie de Paris lance ce mois-ci l’installation des uritrottoirs. Ces urinoirs urbains doivent notamment faire leurs preuves place Pigalle.


Les pipis sauvages, un problème récurrent place Pigalle (© Wikimedia)
Les pipis sauvages, un problème récurrent place Pigalle (© Wikimedia)
Dès la semaine prochaine, des «uritrottoirs » seront installés aux alentours de la place Pigalle par la mairie du 9e arrondissement. Des urinoirs pour entretenir les jardins, tout en gardant les rues propres ? L’idée est originale. Selon Sébastien Dulermo, adjoint du maire du 9e à la propreté et à l’urbanisme, le but était d’abord «d'accompagner l’installation de toilettes publiques avec un autre mobilier plus facile à mettre en place». Inadaptés aux femmes, les uritrottoirs font avant tout figure de complément. La mairie espère ainsi limiter les mictions masculines dans la rue.

Des urinoirs écologiques

Les urines seront stockées dans un lit de matière sèche, pour être transformées en compost, puis réutilisées notamment pour l'entretien des jardins publics. 

Déjà installé par la SNCF à la Gare de Lyon, l’uritrottoir va aussi être installé devant l’Institut du Monde Arabe, ainsi que sur la place Pigalle. Cette dernière, zone de forte influence, représente selon Sébastien Dulermo l’endroit idéal pour tester le dispositif : «Pigalle est un lieu festif des nuits parisiennes. Les rues adjacentes des grands axes souvent plus calmes sont victimes d'épanchements d'urine. La rue Pierre Haret côté 9e est une des rues les plus exposées, d'où notre proposition de l'installer à cet endroit sur le boulevard.»

Une première expérimentation

Un uritrottoir dans son élément (©Faltazi Studio)
Un uritrottoir dans son élément (©Faltazi Studio)
L'opération s’élève à 25 000 euros, pour ces trois sites, entretien quotidien compris. Elle est financée via le budget participatif 2015. Les trois prototypes pourront contenir entre 80 et 120 litres. L’entretien sera quant à lui géré par la DEVE (Direction des Espaces Verts et de l’Environnement).

L’expérimentation doit durer 3 mois environ. Mais que les passants de Pigalle se rassurent, ils n’auront pas à croiser sur leur route des cuvettes «à ciel ouvert». En effet, une jardinière est directement rattachée à l’uritrottoir, de manière à l’incorporer dans le paysage.
 

William Poutrain

Infos pratiques : 
Quand ? 
Installation en fin de semaine et la semaine prochaine
Où ? Aux alentours de place Pigalle




1.Posté par Deroche le 23/11/2017 08:37
utile de préciser que ce n'est pas adapté aux femmes, effectivement!
mais on s'en doutait, parce que les femmes ne pissent pas dans la rue - sauf quand la rue c'est leur chez elles.

quand des hommes décident pour des hommes, on arrive à ces absurdités. pourquoi progresse-t-on dans l'éradication des déjections canines? pourquoi ne progresse-t-on pas dans l'éradication des déjections masculines? cherchez l'erreur.

l'acteur de la vidéo incarne bien se menfoutisme de buveur de bière. je parie qu'il s'est déjà laissé aller.
abject, tout ça.

2.Posté par Maryline le 23/11/2017 10:15
Bien dit!

3.Posté par Blanche le 23/11/2017 17:19
Oui, bien dit! Abject!
La Ville de Paris ne veut pas assumer la répréhension des incivilités. Elle préfère procéder à des installations peu utilisées (cendriers par exemple) et procéder à des nettoyages quotidiens des secteurs à touristes.
Le recoin de notre entrée d'immeuble rue Blanche est fréquemment utilisé comme urinoir, alors va-t-on y installer un uritrottoir?

4.Posté par Victor le 09/12/2017 15:21 (depuis mobile)
Nous avons expérimenté l''Uritrottoir dans les rues les plus malodorantes de Nantes.
Les riverains, les gérants de commerces, les passants,... dubitatifs au début, ont vu disparaitre la puissante odeur d''urine qui régnait.

5.Posté par Victor le 09/12/2017 15:23 (depuis mobile)
Les résidents ont retrouvé une salubrité devant les portes d'entrée, sur les paliers..
Les touristes, les noctambules à la fermeture des bars, bref, toutes les personnes dans l'espace public qui ont une envie pressante, trouvent avec l'Uritrottoir..

6.Posté par Victor le 09/12/2017 15:25 (depuis mobile)
...un dispositif discret, simple et complémentaire aux Sanisettes, qui répond à leur besoin physiologique.
Avant de tirer sur l'ambulance, faisons des essais et observons si cette solution est positive

7.Posté par nathanpapouragir le 09/12/2017 23:30
CQFD.
les uritrottoirs règlent le problème, le problème causé par ceux qui, urinant debout se laissent aller à uriner sur les murs et les paliers.
Ceux qui ne soulagent pas une envie pressante, un besoin physiologique, quoi!... dans une sanisette, comme les autres.

ils sont bien bêtes les autres, d'uriner dans les toilettes des cafés en déboursant pour un express ou un Vittel.
ils sont bien bêtes les autres, d'uriner dans une sanisette!
vive la satisfaction d'un besoin physiologique au plus pressant, b....!
vous en avez d'autres, des besoins physiologiques, des envies pressantes à satisfaire?

honnêtement, est-ce ainsi que l'on traque les incivilités?

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre