Mardi 13 Mars 2018
Rédigé par Etienne Meyer-Vacherand. Modifié le 18 Mars 2018

Les voies sur berges au Conseil d'arrondissement du 9e


Lundi soir, le Conseil d’arrondissement préparant la prochaine séance du Conseil de Paris s’est tenu à la mairie du 9e. Et la piétonnisation des voies sur berge s’est largement invitée dans les discussions.


Seule une quinzaine de personnes ont fait le déplacement, lundi 12 mars, pour assister au conseil d'arrondissement. © Etienne Meyer-Vacherand
Seule une quinzaine de personnes ont fait le déplacement, lundi 12 mars, pour assister au conseil d'arrondissement. © Etienne Meyer-Vacherand
Les débats autour des voies sur berge auront dominé ce conseil d’arrondissement même si, comme l’a justement rappelé la maire (LR) Delphine Bürkli en début de séance, « il n’y a pas de voies sur berge dans le 9e ». Ce conseil aura surtout été l’occasion pour les différents représentants politiques de l’arrondissement de clarifier leur position sur le sujet.

La séance avait commencé calmement, devant une assemblée d’une quinzaine de personnes réunies dans la salle du Conseil de la mairie du 9e. Après les rapports mensuels sur la propreté et la sécurité, plusieurs délibérations, concernant essentiellement des subventions, sont votées sans remous.

Un premier moment de tension intervient entre les élus de l’opposition et la maire sur la question de la création du premier jardin partagé de l’arrondissement, rue de Rochechouart. Pauline Véron, conseillère (PS) de Paris, rappelle que Delphine Bürkli s’était opposée à la création d’un premier jardin partagé square Montholon à son arrivée en fonction. Sébastien Dulermo, adjoint à la maire chargé de l’urbanisme et des espaces verts, explique que le jardin partagé sera accessible aux habitants sur les horaires d’ouverture du centre d’animation Paul-Valeyre, mais précise : « Pour y jardiner, il faudra faire partie de l’association l’Accueillette du 9e. »

Accord sur le fond, désaccord sur la forme

Les débats s’enflamment lorsque le nouveau Plan climat air énergie de Paris est abordé. Sebastien Dulermo exprime des réserves dans son rapport. La question de la piétonnisation des voies sur berge est rapidement amenée au coeur de la discussion. « On nous explique que Paris est la seule capitale au monde avec un plan climat, mais la qualité de l’air, les transports, l’énergie sont les préoccupations de toutes les métropoles mondiales », s’agace Delphine Bürkli. « Et vous, au conseil régional, que faites-vous ? », rétorque Pauline Véron. « On a l’impression qu’Anne Hidalgo est une sorte de déesse intouchable », poursuit la maire, après avoir proposé un compte-rendu détaillé de son activité politique régionale lors du prochain conseil d’arrondissement.

Sylvain Maillard, conseiller d’arrondissement (LREM), tente de calmer le jeu : « Au niveau de la ville, nous sommes l’opposition. Notre rôle est d’être exigeant envers Anne Hidalgo. Nous sommes d’accord sur le principe de la piétonnisation mais exigeants sur les moyens. » Il ne résiste pas à une petite pique à l’attention de Pauline Véron, déclenchant quelques rires dans l’assistance : « Vous avez dit que c’était un projet structurant pour Anne Hidalgo. Espérons donc qu’il soit structuré. »

Le sujet revient sur la table au moment des discussions sur les voeux adressés à la maire de Paris. Les échanges sont plus apaisés. Jonathan Sorel, conseiller d’arrondissement (EELV) dans l'opposition, propose un voeu pour soutenir la politique de piétonnisation des voies sur berges d’Anne Hidalgo. Delphine Bürkli se montre réticente sur certaines formulations. Un autre vœu présenté par la maire est finalement adopté. 

Feux tricolores et rythmes scolaires, des sujets qui divisent

Deux autres vœux suscitent des échanges vifs entre l’équipe municipale et les élus de l’opposition. Le premier, relatif à l’entretien de l’éclairage public et des feux tricolores, est présenté par Sébastien Dulermo. « Nous n’avons pas de réponse quand nous contactons la Direction des voiries. Peut-être qu’en passant par un vœu nous serons entendus », glisse l’adjoint à la maire. Feux défaillants, trous dans la chaussée, trottoirs défoncés : les moyens alloués au 9e seraient insuffisants. « Il ne me semble pas que l’on soit dans une situation post-apocalyptique », ironise Jonathan Sorel, avant de défendre le travail de l’administration parisienne.  

 

La demande d’une consultation sur les rythmes scolaires dans tous les arrondissements parisiens est, quant à elle, rejetée par Pauline Véron. L'élue estime que toutes les parties ont déjà été consultées lors de la mise en place de la réforme. « Tous les conseils d’école dans le 9e ont demandé une consultation », argumente Delphine Bürkli. La maire s’appuie sur les exemples d’autres villes, comme Lyon, revenues à la semaine de quatre jours. « Nous ne comprenons pas pourquoi la ville de Paris refuse la consultation. Elle permettrait d’améliorer le système », poursuit-elle, avant de mettre en avant la consultation menée dans le 9e. Plus de 1000 questionnaires retournés par les parents des 3500 élèves interrogés sur les rythmes scolaires dans l’arrondissement.


L’ensemble de ces vœux seront présentés dans une dizaine de jours au Conseil de Paris.
Etienne Meyer-Vacherand




Vous aimerez aussi
< >

Samedi 17 Mars 2018 - 18:21 Les jeunes du FN prêts au rassemblement



1.Posté par de Suremain le 14/03/2018 13:58
- Je pense ne jamais avoir su qu'un tract distribué ai permis un vrai sondage des activités des automobilistes sur les quais.
- Que contiennent les véhicules en dehors des personnes? Quel matériel transporté "invisible" à hauteur des yeux?
- Combien de métros comprennent des sections escaliers sans accès escalator ou ascenseurs?
- Combien des automobilistes sont des travailleurs parisiens obligés de vivre en banlieue?
- Comment absorber aux heures de pointe les usagers avec valises dont les horaires ne sont pas touristiques?
- Martyriser les automobilistes c'est tester leur résistance à la souffrance. Dans quel état celui qui a été martyrisé arrive-t-il à son foyer?
- Au bout de combien de temps rendre la vie impossible aux "autres" génère de la violence?
- Si cette violence potentielle ne concerne que des gens qui sortent de Paris le soir est-ce que seule la crainte de perdre son travail fait accepter cette violence à venir en allant au travail le matin?
- Puisque nous avons affaire à des intellectuels qui ne pensent qu'au garrot, qui réfléchit aux conséquences induites par ce garrot à long terme? Coma ? Mort par embolie?
- Les études semblent partiales et partielles donc en cas de doute pourquoi refuser les nouveaux résultats ?
- L'idéologie semble passer avant la vie, pourquoi évacuer au plus vite n'est pas prioritaire?
- La vision simpliste est de dégouter l'automobiliste usager, pourquoi n'y a t il pas de réflexion sur l'obligation de la souffrance supportée par nécessité?
- Vous connaissez tous le schéma de la torture infligée en groupe : elle conduit à la dé-responsabilité de celui qui l'inflige face à un public et aux ordres, et ça c'est le nazisme dans toute son horreur : jusqu’où voulez vous aller sous prétexte d'écologie?
- Celui qui part, celui qui passe, celui qui vient vous alimentent, comment envisagez vous le contexte des bras, des jambes et de l'estomac?
- Ceux qui ont pris ces habitudes ne sont-ils pas les mêmes qui au nom de leurs jeux de cartes envoient la jeunesse à la guerre? avec de vrais morts ? mais juste un peu plus loin?
- Oui je me sens préoccupé par ces décisions, elles m’inquiètent, et plus loin, elles masquent aussi une autre réalité, avec le crédit sans limite et l'endettement : c'est l’esclavage pour dettes, tant des personnes que des populations. Relisez l'histoire, et si vous en avez la curiosité vérifiez attentivement les chapitres concernés dans .... l'encyclopédie de Diderot!
- Pour un écologisme différent, oui, mais pas par la violence, qui, elle, entraine la violence!
- J'aime mon 9° profondément, même si mon travail ne me laisse que peu de temps pour le lui dire

2.Posté par Denoix le 14/03/2018 14:02 (depuis mobile)
Diktat d’Anne Hidalgo,
Notre Drame de Paris.

3.Posté par Get On Top le 21/12/2018 03:34
The article you have shared here very awesome. I really like and appreciated your work. I read deeply your article, the points you have mentioned in this article are useful

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre