Dimanche 10 Décembre 2017
Rédigé par Théophile Vareille. Modifié le 13 Décembre 2017

Le 9e de Johnny


Natif du 9e arrondissement, Jean-Philippe Smet y est devenu Johnny Hallyday. Il y est né, y a grandi, y a rencontré Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Il y a aussi fait ses premiers pas en musique et y est revenu, encore et encore, pour monter sur la scène de l'Olympia.


Jean-Christophe Matz. (© Théophile Vareille/D9)
Jean-Christophe Matz. (© Théophile Vareille/D9)
Le 15 juin 1943, à la naissance de Johnny Hallyday au 3, cité Malesherbes, le 9e arrondissement n'est pas ce qu'il est aujourd'hui. Ses cabarets, comme celui des Folies Bergères, sont remplis de collaborationnistes et de soldats allemands. Appartenant à une famille juive, les galeries Lafayette Haussmann sont sous administration de l'État...

Entre sa naissance et sa mort ce 6 décembre 2017, Johnny Hallyday sera toujours resté fidèle à ses attaches dans le 9e, y revenant régulièrement en concert à l'Olympia. Une longue histoire commune qui a motivée la maire de l'arrondissement, Delphine Bürkli, à proposer une plaque à la mémoire de Johnny Hallyday, square de la Trinité.

Une histoire qui a mené Johnny Hallyday, cet «enfant du 9e», aux quatre coins de l'arrondissement. En compagnie de sa «bande de la Trinité», composée de Jacques Dutronc et d'Eddy Mitchell, il vagabonde, fait les 400 coups, s'approprie l'arrondissement, du Golf-Drouot à l'Olympia. Il s'ajoute au riche passé musical du 9e, qui a aussi connu Jacques Offenbach, George Bizet ou encore Françoise Hardy.

Visite du 9e de Johnny

Ce parcours formateur, qui a vu Johnny devenir Johnny, nous vous invitons à le retracer pas à pas:


 

Théophile Vareille



Vous aimerez aussi
< >

Vendredi 22 Décembre 2017 - 12:09 Un Noël solidaire avec Les Petits Frères des Pauvres

Mercredi 20 Décembre 2017 - 20:00 Un déjeuner avec le Père Noël



1.Posté par CARDINAL75009 le 12/12/2017 08:26
la bande de la Trinité ... et Carlos? ;)

2.Posté par SANTIER JEAN CLAUDE le 12/12/2017 12:41
Johnny reste attaché par sa prime jeunesse au 9ème arrondissement pour plusieurs raisons. Il est né en haut de la rue des Martyrs, l'Olympia, il l'a fai plusieurs dizaines de fois, il a vécu derrière l'Eglise de la Trinité dans la rue des Dames, et rue Clauzel,
Il me semble que notre maire serait bien inspiré de collecter des fonds ou par une Association pour ériger par exemple dans un lieu sécurisé comme dans les jardins derrière la Mairie une stèle, mais il y a peut être d'autres solutions sécures, pour avoir un point de recueillement sur la France Métropolitaine, d'autant que Johnny a passé toutes ses jeunes années jusqu'à l'adolescence dans le 9ème.
A une époque où les bobos se rassemblent dans cet arrondissement, les classes moins aisées pourraient s'y rendre et faire marcher le commerce pas de la truffe, ni des jambons nourris au gland en Espagne, ni le saumon, ni les truffes, ni les grands pâtissiers à presque 5 euros l'éclair, ni les boutiques bobo de la rue des Martyrs qui porte bien son nom pour ceux qui y vivent depuis longtemps et qui voient les prix du poisson monter jusqu'au ciel, mais faire vivre les commerces, les petits commerçants, mais est-ce électoral?
N'oublions pas qu'il n'existe pas un lieu où Johnny a vécu et revenu si souvent en France alors qu'il se trouve hors métropole, c'est une occasion rêvée mais faut il faire du Hidalgo pour être réélu?
Amitiés
JEAN CLAUDE DE LAMARTINE

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre