Lundi 24 Avril 2017
Rédigé par Octave Odola. Modifié le 25 Avril 2017

Une vente aux enchères pour la bonne cause


Cinq mois avant leur départ pour le rallye automobile humanitaire Cap Fémina, Claire Blanchard et Irène de Rosen ont organisé samedi soir dans un bar du 9e arrondissement une vente aux enchères caritative au profit de Krousar Thmey, une ONG cambodgienne qui vient en aide aux enfants sourds et aveugles.


Le commissaire-priseur (à gauche) fait monter les enchères pour la veste rouge. ©Octave Odola/D9
Le commissaire-priseur (à gauche) fait monter les enchères pour la veste rouge. ©Octave Odola/D9
«300 euros une fois, qui dit mieux? Personne? Adjugé!» Le marteau du commissaire-priseur claque. Non, nous ne sommes pas à l’hôtel des ventes de Drouot mais au Pony Polo, un bar situé au croisement de la rue Saint-Georges et de la rue Saint-Lazare. Montres, vêtements, bouteilles, les nombreux lots sont tous soumis aux enchères.

Mathilde Lemaire vient de remporter des parfums, le premier bien mis en vente. Plus que le lot en lui-même, c’est surtout le geste qui importe pour cette habitante du 9e: «J’avais une autre soirée de prévue mais je tenais à venir ce soir. J’ai envie de me renseigner sur l’organisation du rallye Cap Fémina pour pouvoir aider.»

Plus d’une centaine d’amis et de connaissances ont répondu à l’appel d’Irène de Rosen et de Claire Blanchard. Les deux femmes participeront au rallye Cap Fémina du 4 au 14 octobre, une course automobile humanitaire dans le désert marocain accessible uniquement aux équipages féminins.

L’occasion pour ces futures participantes de soutenir Krousar Thmey (qui signifie «nouvelle famille» en cambodgien), une ONG cambodgienne qui s’occupe notamment d’aider des enfants cambodgiens sourds et aveugles.

16 000 euros de dons

Le fondateur franco-cambodgien de Krousar Thmey, Benoît Duchateau-Arminjon, présent pendant la vente aux enchères, détaille les missions effectuées depuis plus de vingt-cinq ans par l’ONG aux participants: enseignement en braille, intégration d’élèves dans les classes, gestion de centres d’accueil pour enfants défavorisés en coordination avec le gouvernement cambodgien.
Benoît Duchâteau-Arminjon (à droite) présente son ONG à l'assistance. ©Octave Odola/D9
Benoît Duchâteau-Arminjon (à droite) présente son ONG à l'assistance. ©Octave Odola/D9

Les lots partent un à un. Claire Blanchard, occupée à accueillir les retardataires, précise le montant des dons: «L’ensemble des article est évalué à environ 17 000 euros. Initialement, l’entrée payante de la soirée devait nous aider à financer le rallye. Mais comme nous avons trouvé des partenaires pour nous financer, les entrées (35 euros) seront également reversées en totalité à Krousar Thmey.»

A la fin de la soirée, l’ONG a pu récolter 16 000 euros. De quoi continuer à aider les enfants cambodgiens en difficulté.
Octave Odola
 



Vous aimerez aussi
< >

Mercredi 3 Mai 2017 - 17:44 Conversation sur les moustiques


Nouveau commentaire :







La playlist de septembre