Samedi 11 Novembre 2017
Rédigé par Adrien Lefin. Modifié le 17 Novembre 2017

«The Vie»: la boutique éphémère du rappeur Damso dans le 9e arrondissement


Lundi dernier, Damso a mis le feu à l’Olympia. En marge de son concert, le rappeur belge a annoncé sur Instagram l’ouverture d’une boutique éphémère, à deux pas de la salle de spectacle. Dédiée à sa marque, «The Vie», elle est ouverte jusqu'à samedi soir minuit. L’occasion pour les fans de l’artiste de se procurer des vêtements exclusivement commercialisés sur les dates de sa tournée.


La façade de la boutique « The Vie », réalisée par le street-artiste bruxellois Somey ©AdrienLefin/D9
La façade de la boutique « The Vie », réalisée par le street-artiste bruxellois Somey ©AdrienLefin/D9
Dernier jour pour se procurer sweatshirts et casquettes siglées «The Vie» à Paris. A la veille de son concert à l’Olympia lundi, le rappeur belge Damso avait annoncé à son public l’ouverture du magasin éphémère «The Vie», rue Edouard VII. Non loin de la mythique salle de spectacle, la boutique vend des vêtements disponibles uniquement dans les stands installés à l’intérieur des enceintes visitées par Damso pendant sa tournée. 

«Je suis Damso sur Instagram. Du coup, quand il a teasé l’ouverture de sa boutique à Paris, ça m’a donné envie de venir voir ce qu’il proposait.» Comme d’autres fans du rappeur bruxellois, Anthony a appris l’ouverture de la boutique dédiée à la marque de Damso sur le réseau social de photos. 

Des vêtements collector

 «Le seul moyen de se les procurer c’est de venir ici ou d’être venu sur la tournée», assure Max, l’un des associés du rappeur. «The Vie» joue sur l’exclusivité et la rareté de ses produits, à la manière des plus grandes marques de streetwear du moment (Supreme, Palace …), qui égrènent leurs collections au compte-goutte. «Les vêtements qu’on vend ici sont tous issus de la collection Ipséité Tour , on ne les fera plus après. Certaines pièces sont collector, notamment la veste brodée «The Vie», seulement produite en 30 exemplaires», explique Max.
La veste brodée « The Vie », vendue 200€, n'a été produite qu'en 30 exemplaires. ©AdrienLefin/D9
La veste brodée « The Vie », vendue 200€, n'a été produite qu'en 30 exemplaires. ©AdrienLefin/D9

Damso a déjà expérimenté le concept de boutique éphémère à Bruxelles, lors de son concert du 20 octobre. «Bruxelles et Paris étaient 2 villes importantes car Bruxelles est la ville d’origine de Damso et Paris, une date particulière donc il fallait marquer le coup», détaille Max, qui suit le rappeur sur toutes les dates de la tournée. Lesdits magasins ont une durée de vie d’une semaine seulement. La boutique bruxelloise a déjà fermé ses portes, tandis que la parisienne baissera donc le rideau aujourd’hui. Une soirée de clôture est prévue de 19h à minuit.
 

@thevie 🖖🏾

Une publication partagée par DAMSOVNI (@thedamso) le


« Bruxelles Vie »

Pour développer sa marque, Damso s’entoure de jeunes issus de la capitale belge. Comme Max, qui le côtoie depuis plusieurs années: «On a les idées ensemble, on démarche ensemble, on vend ensemble et on est venu à Paris ensemble, parce qu’on est une équipe qui vient de Bruxelles à la base.»

Pour ce qui est du design de la boutique éphémère rue Edouard VII, même chose: l’interprète de «Bruxelles Vie» a confié la réalisation de la devanture à Somey, un street-artiste bruxellois. «Damso s’entoure de gars qui savent travailler dans leur domaine, faire de chouettes choses …», se réjouit Max.

 

Cette énergie créative pousse toute l’équipe, satisfaite de l’affluence générée par le «pop-up store», à travailler d’ores et déjà sur l’avenir de la marque : «D’autres projets vont suivre, il y aura des surprises, mais une fois la tournée terminée.» 
 
Adrien Lefin

La boutique «The Vie» tire son nom d’un gimmick (tournure récurrente propre à un auteur) dans les chansons de Damso. «BruxellesVie», «QuedusaalVie», «Fais-moi un Vie», … Les mentions du mot «vie» sont légion dans les textes du Belge, qui agrémente ses tweets du hashtag #Vie en guise de signature. Il a inventé un signe de la main, le «Vie»  : un V réalisé en laissant un espace entre le majeur collé à l’index et l’annulaire collé à l’auriculaire. Un geste qui n’a rien à envier au célèbre signe de Winston Churchill, le V de la victoire. Le dernier album du rappeur, Ipséité, est triple disque de platine , avec plus de 300 000 exemplaires écoulés. Il a explosé le record de France de streams avec 100 millions d’écoutes sur le seul mois de mai, preuve de son succès auprès des jeunes.

Infos pratiques : 

Boutique The Vie
3 rue Edouard VII
Métro Opéra : lignes 3, 7 et 8
 



Vous aimerez aussi
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 19:30 A la Cigale, le tango en bleu de travail


Nouveau commentaire :







La playlist de septembre