Dimanche 1 Juillet 2012

Les Canailles, un sans faute pour les papilles


Sébastien Guillo et Yann Le Pevedic (de gauche à droite sur la photo) sont les deux associés du restaurant Les Canailles, situé au 25 rue La Bruyère. Il a ouvert il y a quelques semaines. Inséparables depuis de nombreuses années, ils ont notamment fait leurs armes dans de prestigieuses enseignes, comme le Concorde Saint-Lazare, le Georges V, le Crillon ou le restaurant étoilé de Dominique Bouchet. Avec Les Canailles, ils nous proposent une cuisine traditionnelle française légère et consensuelle.


Les Canailles, un sans faute pour les papilles
Dans le restaurant lumineux du 25 rue La Bruyère, le cadre est simple et classique. Yann promet qu'il va le faire évoluer. Très vite, l’accueil est chaleureux, sobre et bienveillant. On devine déjà qu'il y a là du métier... Yann Le Pevedic, en salle, a évolué principalement dans des hôtels de luxe dont notamment le Crillon. Il a été aussi le directeur du restaurant étoilé de Dominique Bouchet, son mentor. Que ce soit au Crillon ou chez Dominique Bouchet, Yann considère que la rigueur est le fil conducteur de sa carrière. "Il faut autant de rigueur dans le choix des produits que dans le gestion d'une salle d'un restaurant", résume-t-il. Sébastien Guillo, le chef, possède une longue expérience acquise au George V, au Crillon et également chez Dominique Bouchet.

Yann et Sébastien se fournissent chez les mêmes fournisseurs que les tables étoilées. "Mais nous travaillons plus simplement les produits, souligne Yann. Nous réalisons les fonds de sauce et tous nos produits sont frais."

Cette cuisine bourgeoise se caractérise par sa légèreté. Les goûts sont fins et subtils. La carte se décline par quatre: quatre entrées, quatre plats et quatre desserts. Elle change deux à trois fois par semaine, mais le faux filet épais aux pleurotes et au gratin dauphinois est immuable. Les portions sont généreuses, ce qui est très appréciable.

La salade de gambas, avocats et tomates confites est particulièrement agréable. Le cabillaud est fondant et sa sauce à la ciboulette légère. Le moelleux au chocolat ou le vacherin à la framboise et à la vanille sont tout simplement délicieux.

Les prix sont particulièrement raisonnables compte-tenu de la qualité des produits. Le menu entrée/plat ou plat/dessert s'élève à 25 euros, l'entrée le plat et le dessert sont à 33 euros. A la carte, les entrées et les desserts sont à 9 euros et les plats à 17 euros.

Les Canailles, 25 rue La Bruyère, 75009 Paris. T/01.48.74.10.48. Ouvert du lundi au vendredi. Réservation souhaitable.

Le Daily Neuvième

Vous aimerez aussi
< >

Jeudi 18 Décembre 2014 - 04:00 Intermarché déloge Monoprix rue de Châteaudun


Nouveau commentaire :