Widgets Magazine
Le Daily Neuvième
Samedi 1 Novembre 2014

Le journal qui s'intéresse à ceux qui vous intéressent


Vendredi 3 Avril 2009

Le test de la semaine: l'éclair au chocolat



Le test de la semaine: l'éclair au chocolat

"L'éclair est le gâteau que l'on vend le plus car il est facile à manger, même dans la rue. Le plus demandé est celui au chocolat", précise une boulangère. C'est pourquoi Le Daily Neuvième a décidé de tester ce petit gâteau en priorité. Certaines boulangeries étaient en rupture de stock d'éclairs en chocolat dans l'après-midi alors que ceux au café attendaient encore le client. Petit tour d'horizon chez quatre boulangers pâtissiers du 9ème arrondissement. Tous les produits sont faits maison et sont du jour, d'après nos interlocuteurs. Les prix varient entre 2 et  2,70 euros.


2 euros : Pâtisserie boulangerie Jean-Paul Lame, 64 rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris

L'accueil est courtois mais manifestement, nos questions sur le produit interpellent. La personne est peu prolixe. L'éclair au chocolat pèse 104 grammes. C'est le plus léger de la sélection. Il n'est pas fabriqué avec du chocolat noir. La crème pâtissière présente des grumeaux. La pâte est un peu sèche. Cet éclair n'est pas fort en chocolat. En revanche il est alcoolisé,  probablement au Grand Marnier. Servi enveloppé, accompagné d'une petite serviette en papier.

2 euros, Boulangerie Landemaine , 56 rue de Clichy, 75009 Paris.

La vendeuse est charmante mais un peu stressée. Elle vient juste de commencer à travailler dans la boulangerie. Heureusement, le pâtissier sort de l'arrière boutique en renfort. "Nos éclairs sont faits avec de la pâte de cacao et sont peu sucrés", explique-t-il. Il sera délicatement posé sur un support cartonné et enveloppé en pointe. A la première bouchée de ce spécimen de 143 grammes, la crème est onctueuse, le parfum de chocolat est présent mais la pâte est un peu épaisse.

2,50 euros, La Boulangerie, 25 rue de Douai, 75009 Paris.

La vendeuse offre une chouquette à une petite fille accompagnée de son papa. Nous ne serons pas invités à en prendre malgré le petit panier devant la caisse... L'accueil est un peu rêche. Si vous demandez un ticket de caisse, la vendeuse agacée vous explique qu'il faut le demander avant qu'elle n'enregistre le prix... Le nappage du gâteau est bien noir. L'éclair a belle allure. Il pèse 134 grammes et le goût est fort en chocolat. La crème est onctueuse et la pâte est juste comme il faut. Bref, c'est bon.

2,70 euros, Le Petit mitron, 60 rue des Martyrs, 75009 Paris

C'est l'éclair le plus cher mais le plus grand et le plus lourd soit 155 grammes. Le gâteau est déjà emballé car un précédent client souhaitait un petit éclair. Nous demandons s'il est bien du jour et la boulangère, un peu piquée au vif, nous précise qu'il l'est. Elle répond à nos questions du bout des lèvres avec une certaine méfiance. L'éclair possède une pâte fine, la crème est onctueuse et le chocolat noir est présent. C'est un des éclairs les plus équilibrés.

Conclusion: L'éclair le plus réussi est celui de "La Boulangerie", rue de Douai mais l'accueil est franchement perfectible. C'est d'ailleurs un de nos regrets: les commerçants ne sont pas toujours très chaleureux... L'éclair du Petit mitron devance légèrement celui de Landemaine mais sa pâte est plus épaisse. L'outsider de l'échantillon est celui de la rue Notre-Dame de Lorette.


Katia Kermoal

Vous aimerez aussi
< >

Lundi 2 Juin 2014 - 06:00 J’ai testé pour vous: l’apéro tricot