Jeudi 9 Mars 2017
Rédigé par Anne Thirion. Modifié le 20 Mars 2017

La cité scolaire Jacques-Decour fera bientôt peau neuve


Valérie Pécresse (Les Républicains), présidente de la région Ile-de-France, a lancé il y a quelques jours un plan d’urgence pour rénover les lycées franciliens. L’effort du plan pluriannuel d’investissement va passer de 2 à 5 milliards d’euros. Deux lycées du 9e sont concernés : la cité scolaire Jacques-Decour et le lycée Edgar-Quinet. Le Daily Neuvième est allé faire l'état des lieux à Jacques-Decour.


La façade de la cité scolaire Jacques Decour. ©Anne Thirion/D9
La façade de la cité scolaire Jacques Decour. ©Anne Thirion/D9
Patrick Hautin, proviseur de la cité scolaire Jacques-Decour, se réjouit: «Comment ne pas être satisfait de cette mesure Le bâtiment, construit en 1876, a besoin d’être entièrement rénové. Les locaux de Jacques-Decour, situés au nord du 9e, accueillent environ 2 000 élèves, collégiens, lycéens et étudiants en classes préparatoires scientifiques et commerciales. «Une dizaine de salles sont inutilisables, déplore le chef d’établissement. Nous avons une quinzaine de préfabriqués dans la cour de la cité scolaire du côté du collège.» Selon lui, c’est le plus urgent à traiter. Il ajoute que le ravalement de façade du lycée est aussi inévitable.

Du côté des élèves, on ne ressent pas cette urgence. Gaspard est devant la grande porte du lycée, avenue Trudaine, à la pause de midi. Cet élève en terminale s’exclame: «On a la chance d’étudier dans un établissement comme celui-là». Juste à côté, Léana, surveillante dans l’établissement, poursuit: «C’est vrai qu’il y a quelques salles non utilisées, mais j’ai travaillé dans plusieurs lycées et celui-là est loin d’être le pire.»
La cour intérieure du lycée Jacques Decour. ©Anne Thirion/D9
La cour intérieure du lycée Jacques Decour. ©Anne Thirion/D9

Pas de montant précis pour le moment

Ni la région, ni le proviseur ne donnent d’indication sur la somme et le temps nécessaires à la remise en état de l’établissement. Patrick Hautin s’interroge: «La question est de savoir si tout pourra être fait.» Une première partie des travaux avait déjà été menée dans les années 1990 avant d’être stoppée dix ans plus tard.

Dans un communiqué, la maire du 9e Delphine Bürkli se félicite de cette annonce. L’élue, également conseillère régionale, est satisfaite que la rénovation d’un «joyau parisien» soit en route. Elle indique aussi qu’un plan de maintenance des lycées sera mené en parallèle du plan d’urgence. Celui-ci concernera les lycées Condorcet, Lamartine et Jules-Ferry dans le 9e

 
Anne Thirion



Vous aimerez aussi
< >

Mercredi 8 Mars 2017 - 13:07 Les femmes donnent de la voix

Lundi 6 Mars 2017 - 22:48 Fin de partie pour les cercles de jeux



1.Posté par clémentine le 15/03/2017 19:10
Il ne faut pas exagérer

J'ai fréquenté le lycée Jacques Decour en tant que parent d'élève pendent de longues années. Je n'ai jamais eu l'impression ue le plafond allait me tomber sur la tête.

2.Posté par Rémy le 17/03/2017 17:46
J'ai visité le lycée Jacques Decour il y a quelques année à l'occasion des journées du patrimoine. Certes, il avait l'air un peu poussiéreux. Mais il ne m'a pas paru en si mauvais état et il y a des travaux qui avaient été faits il n'y avait pas si longtemps.

Nouveau commentaire :







La playlist de septembre