Lundi 29 Mai 2017
Rédigé par Zoé Lastennet. Modifié le 29 Mai 2017

Geekzie, la start-up du 9e qui connecte seniors et étudiants


Fondée par un natif du 9e, la start-up Geekzie propose des cours d’informatique aux seniors, dispensés par des étudiants sélectionnés pour leur pédagogie. En misant sur le lien intergénérationnel, la start-up veut lutter contre l’exclusion sociale des personnes âgées.



C’est l’histoire d’un cadeau qui aurait pu être empoisonné. Celle d’une grand-mère, d’un grand-père, d’un oncle à qui l’on offre une tablette ou un téléphone portable, pour «garder plus facilement le contact». Un cadeau qui laisse parfois les seniors désemparés, et avec l’impression toujours plus forte de «ne pas être dans le coup». Mais c’est aussi l’histoire d’un défi: pas question que l’engin reste au placard.
 
Alors ce samedi-là, dans son appartement de la rue des Martyrs, M. Hassan accueille Sacha, étudiant en deuxième année d’architecture. Côte à côte sur le petit canapé rouge, les deux hommes, que soixante ans séparent, scrutent une tablette et un smartphone dernier cri. La tablette, c’est la nièce de M. Hassan qui la lui a offerte. Une boîte mail rapidement créée, quelques mots de passe notés sur un carnet: voilà le grand-oncle fin prêt pour la communication façon années 2010, pense-t-on.
 
«Je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à voir mes mails», explique M. Hassan. Durant l’heure qui suit, Sacha passe en revue les différents blocages rencontrés par le senior. Après une série d’essais et de mots de passe provisoires, l’étudiant reconfigure le téléphone et la tablette. «Ça ne bouge plus, ce mot de passe-là ? Je prends une page blanche, alors.» Un peu de permanence au pays des mises à jours: M. Hassan note au propre dans son cahier à carreaux les différentes étapes et les identifiants de connexion. 

 
Le cours est interactif: Sacha s’adapte aux demandes particulières de M. Hassan, habitant du 9e arrondissement. ©ZoéLastennet/D9
Le cours est interactif: Sacha s’adapte aux demandes particulières de M. Hassan, habitant du 9e arrondissement. ©ZoéLastennet/D9

Lutter contre l’exclusion sociale des seniors

Comme lui, une cinquantaine de personnes âgées ont déjà eu recours aux services d’étudiants portés sur l’informatique à Paris, pour 30 euros l’heure de cours à domicile. Un entremetteur: Geekzie, une jeune start-up domiciliée dans le 9e, qui fait se rencontrer des «geeks» sélectionnés pour leur pédagogie et leur patience, et des seniors désireux d’apprendre à manier leurs outils. Un filon prometteur pour Paul Gaudry, le fondateur de Geekzie: «Quand on y pense, c’est dingue cette population qui débarque et qui souffre de la fracture numérique comme d’une exclusion sociale. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire dans ce domaine.»
 
Proposer un service novateur tout en surfant sur le marché en plein boom de la silveréconomie : le pari est tout réfléchi pour cet étudiant en école de commerce, qui sortira diplômé de NEOMA Reims à la fin de l’année. «Le besoin numéro 1 des seniors, c’est de mieux communiquer, affirme Paul Gaudry. Geekzie n’a pas vocation à devenir une plateforme de cours techniques d’informatique: l’atelier le plus simple qu’on ait animé, c’était pour savoir lire et envoyer un SMS.»

Favoriser le lien intergénérationnel

Une start-up familiale dans le 9e: Paul Gaudry a fondé Geekzie avec son frère aîné. ©DR/Geekzie
Une start-up familiale dans le 9e: Paul Gaudry a fondé Geekzie avec son frère aîné. ©DR/Geekzie

Jusqu’à présent, Geekzie a recruté une trentaine d’étudiants d’horizons divers: écoles d’ingénieurs, informatique, droit, commerce. «Je mise à fond sur le lien intergénérationnel pour permettre à Geekzie de se démarquer», explique Paul Gaudry. La start-up était nominée cette année pour le trophée Silver Eco, dans la catégorie «intergénérationnel». Un entretien téléphonique et de brèves mises en situation permettent d’évaluer le potentiel de maîtrise et de pédagogie du «geek». «Avec les seniors, on n’a pas le droit à l’erreur. Il faut les chouchouter: ils sont fidèles mais impulsifs. Si on les délaisse cinq minutes, ils s’offusquent et veulent partir.»
 
Sur la table en verre de l’appartement de la rue des Martyrs, les deux objets high tech contrastent avec le lecteur VHS sous la télévision. Parmi les livres sur l’étagère, Facebook pour les nuls veille sur l’apprenant et son jeune professeur. «C’est important pour moi d’être connecté, je l’ai toujours voulu.» M. Hassan a connu Geekzie lors du forum «Bien veillir» organisé par la mairie du 9e, à la suite duquel il a assisté à un atelier collectif gratuit. «Mais il y avait trop de monde: à la maison, c’est beaucoup mieux.» 

Le 9e, terreau fertile

Geekzie mise aussi sur la mise en situation sur les réseaux sociaux, pour toucher l’entourage des personnes âgées et inciter à offrir des cours à domicile. ©DR/Geekzie
Geekzie mise aussi sur la mise en situation sur les réseaux sociaux, pour toucher l’entourage des personnes âgées et inciter à offrir des cours à domicile. ©DR/Geekzie
«Les ateliers collectifs sont faits pour ceux qui ont peur de sauter le pas», confirme Paul Gaudry. Pour faire connaître Geekzie, le jeune homme originaire du 9e a pu compter sur la mairie. «L’essentiel de mon boulot, c’est d’inspirer confiance. Et pour ça, quel meilleur sponsor que la mairie? Eux-mêmes cherchent à développer les initiatives en faveur des seniors: c’est gagnant-gagnant.»
 
Après deux ateliers collectifs animés gratuitement en janvier, Paul Gaudry s’apprête à en organiser un autre en juin pour continuer à faire connaître sa start-up dans l’arrondissement. «Les seniors sont assez nombreux dans le 9e, souvent plutôt aisés, et sont habitués à un tissu associatif dense.»
 
Prochaine étape pour le jeune entrepreneur: mettre en place une hotline téléphonique pour la prise de rendez-vous. Et, à terme, développer un algorithme pour mettre en relation un étudiant et un senior aux centres d’intérêt communs. «C’est ce qui permettra à Geekzie de se distinguer réellement sur le marché. N’importe qui peut apprendre à un senior à se servir d’iBooks. Mais un étudiant passionné de lecture…» 


Informations et réservations: 06 50 55 62 39 (Paul Gaudry). 

 
Zoé Lastennet



Vous aimerez aussi
< >

Lundi 13 Mars 2017 - 13:40 5 Lorette, le végétarien raffiné

Vendredi 3 Mars 2017 - 15:32 La Caisse des écoles du 9e se met au vert


Nouveau commentaire :







La playlist de septembre