Widgets Magazine
Le Daily Neuvième
Samedi 25 Octobre 2014

Le journal qui s'intéresse à ceux qui vous intéressent


Chez Grenouille, la tradition gourmande en famille


On ne choisit pas d'aller Chez Grenouille, le restaurant du 52 rue Blanche, pour sa terrasse mais pour ce qu'il y a dans l'assiette. Et là, on se régale...


De gauche à droite: Alexis, Cyril, Léa, Dylan et Chloé
De gauche à droite: Alexis, Cyril, Léa, Dylan et Chloé
Chez Grenouille, Alexis Blanchard, le chef, travaille en famille. Son frère ainé, Cyril, est aux cuisines. Léa et Chloé, ses filles, sont l'une ou l'autre en salle avec Dylan, le fils. Tous assurent un service courtois et efficace. Si la salle du rez-de-chaussée est un peu petite et peu propice aux confidences en amoureux -un point commun à bien des restaurants parisiens-, la salle du sous-sol est vaste. Tout est fait pour se sentir bien dans ce restaurant.

Alexis Blanchard est originaire de Mortagne-au-Perche. Après avoir travaillé dans la pâtisserie, il s'exerce à la charcuterie. "J'ai appris la restauration sur le tas mais la charcuterie est la meilleure école. Je connais tous les morceaux d'un animal et sais comment les travailler, explique-t-il. La cuisine a énormément évolué et aujourd'hui, un cusinier est un assembleur".

La parcours d'Alexis à Paris est jalonné de restaurants dans la cuisine traditionnelle française: l'Auberge Bressane ou chez Georges. A l'Auberge Bressane, où Alexis était chef de cuisine, Jérôme Dumont le propriétaire, l'a profondément marqué. "Il m'a laissé carte blanche, c'est un vrai professionnel qui savait reconnaître le travail des gens, ce qui est rare", rappelle-t-il.

La particularité d'Alexis est de participer à de nombreux concours, notamment dans la charcuterie. "J'aime chercher de nouveaux produits et réaliser de nouvelles recettes. Lors d'un concours, nous avions présenté pas moins de vingt recettes."

Chez Grenouille, le chef propose généralement une dizaine d'entrées, autant de plats dont des viandes, des volailles et de poissons. Le gourmet aura également le choix entre une petite dizaine de desserts.

En ce moment, la carte suggère notamment en entrée des asperges blanches à la truffe noire d’été, des ravioles de volaille aux morilles ou un glacé de tomates jaunes, tartare de dorade aux herbes.

Les spécialités sont aussi le pavé de pied de cochon pané aux herbes, les cuisses de grenouilles ou langue de veau au foie gras. Les terrines maison sont servies de manière copieuse. La terrine de boudin noir aux épices est délicieuse. Autre surprise, le pressé de mamelles de vache au jambon cru... Avis aux amateurs.

Agneau, veau, volaille, cochon de lait... Les viandes sont particulièrement savoureuses. Elles sont préparées de manière traditionnelle avec un accompagnement léger et digeste.

Pour les fans d'abats, l'andouillette maison, la tête de veau, la joue de bœuf, les ris de veau à la crème de morilles au vin jaune sont des plats qu'Alexis aime particulièrement préparer.

Les desserts maison sont classiques et savoureux. Le Baba au rhum ou le soufflé au chocolat sont particulièrement réussis.

A midi le plat est à 15 euros, l'entrée et le plat à 20 euros. L'entrée, plat dessert est à 25 euros. Le soir, le plat unique est à 28 euros mais pour  30 euros, vous aurez entrée/ plat ou plat/dessert. Comptez 35 euros pour l'entrée/plat/dessert. Le rapport qualité/ pris est bon.

Chez Grenouille, 52 rue Blanche, 75009 Paris. Tel: 01.42.81.34.07. Ouvert du lundi au vendredi et samedi soir.





Le Daily Neuvième
Mercredi 20 Juin 2012

Vous aimerez aussi
< >

Commentaires

1.Posté par Tichène le 21/06/2012 09:58
voilà au moins des plats originaux!
Les abats, depuis des décennies, étaient peu prisées.
Ces propositions me rassurent

2.Posté par Marie-France le 21/06/2012 15:11
Moi aussi, je suis rassurée. Bien contente du renouveau des valeurs traditionnelles, et pas seulement en cuisine !

Nouveau commentaire :