Mercredi 15 Mars 2017
Rédigé par Elian Delacôte. Modifié le 20 Mars 2017

Carnets de campagne (1): duel de choc dans la 18e circonscription


A l'occasion des élections présidentielles et législatives de 2017, le D9 publie une série d'articles liés à l'actualité de la campagne dans le 9e arrondissement. A moins de trois mois du scrutin, les candidatures se précisent, avec un duel El Khomri/De Haas en perspective dans la 18e circonscription de Paris.


Caroline de Haas et Myriam El Khomri de nouveau face à face. ©DR
Caroline de Haas et Myriam El Khomri de nouveau face à face. ©DR

Les élections législatives 2017 auront lieu les 11 et 18 juin prochain, mais déjà certaines candidatures commencent à se faire connaître. Depuis le redécoupage de 2012, les habitants de l'arrondissement sont répartis en deux circonscriptions: la 1ère, reliée aux bords de Seine, qui comporte les quartiers de la Chaussée-d'Antin, du Faubourg-Montmartre et Saint-Georges, et la 18e, qui comprend la partie centrale du 18e arrondissement et le nord du quartier Rochechouart.

Dans cette circonscription relativement populaire, le scrutin s'annonce particulièrement spectaculaire. Le député sortant du Parti Socialiste (PS) Christophe Caresche s’étant retiré, c’est l’actuelle ministre du travail Myriam El Khomri, qui se présentera pour représenter le PS. Celle qui a porté le projet de loi travail l’année dernière a été sélectionnée de justesse par les militants de la circonscription, le 8 décembre dernier face à Afaf Gabelotaud. Depuis, les embûches se multiplient face à elle.
 


Anne Hidalgo, maire de Paris, avait d'abord déclaré en novembre au Monde que l’investiture de Myriam El Khomri était «une très mauvaise idée», du fait du «traumatisme très fort autour de la loi travail».  Puis, en février dernier, Christophe Caresche, le député PS sortant, a décidé de rejoindre les rangs d’Emmanuel Macron, sans pour autant renier son soutien à la candidate PS. Pour l’heure, aucun candidat d’En Marche! ne s’est encore déclaré dans la 18e circonscription.


Un deuxième round dans les urnes

Mais c’est à la gauche du PS que le danger devrait être le plus présent. En effet, Caroline de Haas, instigatrice d’une pétition contre la loi travail qui avait recueilli plus d’un million de signatures sur le site change.org début 2016, a annoncé fin février qu’elle se présenterait contre Myriam El Khomri en juin prochain.
 


A l’image de François Ruffin, candidat dans la circonscription d’Amiens-Nord (Somme), la militante féministe est la seconde figure de proue du mouvement Nuit Debout à annoncer sa candidature aux législatives. Via son mouvement La 18 citoyenne, Caroline de Haas, soutenue par le PCF et Europe Ecologie-les Verts, espère battre Myriam El Khomri sur le terrain des urnes, après l'échec des manifestations du printemps dernier contre la loi travail, dont elle était l'une des instigatrices. De son côté, la ministre du Travail n’a pour le moment pas réagi publiquement à l’annonce de la candidature de l’ancienne présidente d’«Osez le féminisme».

Une division à gauche dont pourrait profiter Pierre-Yves Bournazel, candidat les républicains (LR) largement battu en 2012 dans une circonscription tenue par la gauche depuis 1997.
 
 
Candidats déclarés aux législatives (au 15 mars 2017)
Les * désignent les candidats sortants (Christophe Caresche pour le PS)



Elian Delacôte



Vous aimerez aussi
< >

Jeudi 23 Mars 2017 - 18:19 Caroline de Haas, oser l'Assemblée

Jeudi 2 Mars 2017 - 17:27 Touche pas à mon piano !


Nouveau commentaire :







La playlist de septembre